Le rituel du thé à la menthe au Maroc

Lors de votre séjour à Marrakech, vous aurez l’occasion de déguster le fameux thé à la menthe marocain. C’est un symbole de convivialité et de partage mais aussi une boisson que les marocains consomment tous les jours. Selon la région, il sera plus ou moins amer ou corsé. De retour d’une balade dans les souks ou d’une sortie en quad, prenez le temps de vous installer confortablement dans un des fauteuils ou sofas du Selman Marrakech pour déguster un thé à la menthe. Nous vous garantissons un pur moment de détente et de sérénité.

Une tradition locale, illustration de l’hospitalité marocaine

Le thé à la menthe est très populaire dans tous les pays du Maghreb. Mais il tire son origine du Maroc. Ce sont les marocains qui furent les premiers à réaliser ce breuvage et a instauré tout un rituel autour de ce dernier. Celui-ci s’étendit ensuite aux autres pays du Maghreb puis à l’Europe.
La réalisation du thé incombe le plus souvent aux hommes. Il est offert en signe de bienvenue. Il est très malpoli de le refuser. Ainsi, lors de vos visites au sein de la médina, prenez le temps d’accepter un verre de thé. Cela vous permettra de partager quelques moments d’échange avec des marrakchis et ainsi en découvrir un peu plus sur la culture marocaine.

La préparation du thé à la menthe

La recette traditionnelle du thé à la menthe marocain se prépare avec des feuilles de thé vert, une botte de menthe et beaucoup de sucre. Habituellement, les marocains utilisent la menthe nanah. Le rituel est toujours le même. La théière est d’abord ébouillantée pour qu’elle soit à bonne température. Ensuite on met le thé au fond et on le recouvre d’un peu d’eau bouillante pour le laver. Au bout d’une minute, on jette cette première eau. Puis on met la menthe et le sucre dans la théière et on recouvre d’eau bouillante. On laisse infuser quelques minutes. Puis on remplit un verre de thé que l’on reverse dans la théière. On réitère cette opération plusieurs fois afin de donner plus de goût à l’infusion et aussi l’oxygéner. Ensuite, c’est une question de goût personnel pour savoir quand le mélange est suffisamment infusé et sucré.
Le thé à la menthe se verse en hauteur afin d’obtenir une petite mousse en haut du verre. Une spécificité de cette boisson est que la menthe et le thé restent dans la théière et continuent donc à infuser. C’est pourquoi le goût change au fil des verres. Il est doux au départ et de plus en plus amer ensuite.